Le film du mois : Gravity

 gravity-afficheSalut à tous,

 

Envie de voyager ? De préférence au calme, dans un endroit reculé ou le silence est roi ? J’ai exactement ce qu’il vous faut : « Gravity » de Alfonso Cuarón avec Sandra Bullock et George Clooney. Un voyage en orbite au dessus de notre bonne vieille planète, où l’immensité de l’espace va vous paraître fascinante et flippante à la fois.

 

Le docteur Ryan Stone (Sandra Bullock) effectue sa première mission à bord d’une navette spatiale. Elle est accompagnée d’un petit groupe d’astronautes avec notamment l’expérimenté Matt Kowalsky (Georges Clooney). Lors d’une sortie dans l’espace, alors que tout semble normal, un événement inattendu vient perturber cette mission d’apparence tranquille : des débris foncent à toute vitesse sur la station, mettant en danger la vie de tout l’équipage. Seuls survivants, Stone et Kovalsky, qui n’ont plus aucun contact avec la Terre, doivent se débrouiller seuls. Perdus dans l’immensité de l’espace, ils donc vont tout tenter pour sauver leur vie et retrouver le chemin de la Terre.
GRAVITY
Je vais être clair, « Gravity » est LE film du moment. Pourquoi ? Parce que je vous le dis… Non, blague à part et tout simplement, parce qu’il s’agit d’un film qui vous en met plein la vue, notamment grâce à sa mise en scène hallucinante. Ca me fait plaisir de voir la pâte d’un réalisateur qui n’a pas peur de faire de véritables choix de mise en scène et qui ont, en plus, du sens ! (oui, je suis plus trop habitué, d’où m’on enthousiasme, désolé)
Résultat :  L’on est littéralement plongé dans cet univers du vide et de l’infini, où tous nos repères spatiaux sont constamment chamboulés. Cette immersion est renforcée par le souci apporté aux effets sonores ainsi que visuels qui sont bluffants de réalisme. Les deux principaux acteurs que sont Sandra Bullock et Georges Cloney, sans être transcendants, font le job. Il faut dire que le sujet a un air de déjà vu (on pense à Appolo 13) mais peu importe car ici, le véritable héros de l’histoire, c’est avant tout l’espace. Un film qui se ressent, qui dérange aussi par moment par ces silences inhabituels au cinéma. Une chose est sûre, ce film ne laisse pas indifférent car on peut dire qu’il parle aussi de nous, de la Terre et de notre volonté à vivre et survivre.

 

Sur ce, bon voyage

 

Nans

2 réponses sur “Le film du mois : Gravity”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *